Accueil >  Carreaux > Fiche technique
...
 CARREAUX
 RK Radhisons
 CH Radhisons
 CN Radhisons
 IT Radhisons
 CA Radhisons
 Carreaux Listels
 Fiche technique
 
 
 
 
 
 
   PRINCIPAUX TYPES DE CARREAUX
A. Terra cotta
  • Le matériau de base (terre cuite) est aussi plus ou moins le produit fini
  • Carreaux très poreux et donc, pas étanches
b. Faience (terre cuite émaillée)
  • Terra cotta revêtue d’une couche d’émail étanche
  • Gamme de couleurs très large
  • Sujette aux griffes, moins bonne résistance à l’usure que les carreaux de grès
  • Surtout utilisée sur les murs, éventuellement sur le sol dans les W-C, les salles de bain, etc.
  • En règle générale, vous pouvez obtenir les carreaux de sol correspondant aux carreaux de faïence

c. Carreaux de grès

Des minéraux sont ajoutés à la terra cotta ; les carreaux sont cuits à des températures nettement plus élevées Très grande durabilité, résistance au gel, conviennent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur
.
Trois types :
  • Carreaux de grès non vitrifiés (= carreaux entièrement céramiques): pas de couche d’émail, aspect plus sobre, gamme de couleurs un peu plus restreinte que celle des carreaux de grès vitrifiés ; par le passé, toujours avec apparence mouchetée, mais actuellement disponibles dans d’autres exécutions (unis, mats, satinés, etc.)
  • Carreaux de grès vitrifiés: disposant d’une couche d’émail, ont donc le même aspect que les carreaux de faïence la solidité est exprimée en catégories d’usure (voir ci-dessous)

Le Grès Cérame Fin Vitrifié est un matériau Sain, Facile d’entretien . il ne se raye pas, il est inaltérable et pratiquement inusable.
C’est un matériau d’élite pour tous les revêtements de sol intérieurs ou extérieurs.
le gres cerame fin vitrifie est :
* Résistant aux acides et bases
* Résistant à l’usure (indice Capon)
* Résistant à la flexion
* Résistant au poinçonnement
* Résistant à l’écrasement
  Sa porosité est très proche de zéro et permet son 
  utilisation en toutes conditions climatiques

  • Grès étiré : carreaux réalisés en argile légèrement plus brute, finition pas aussi délicate que les autres carreaux de grès

d. Autres types :
Carreaux de ciment :

  • Carreaux de terrasse (pourvus d’une couche de peinture et d’un coating)
  • Carreaux destinés à l’intérieur : assez épais, effet rétro, très poreux, pas faciles à entretenir

Pierre naturelle reconstituée:

  • est constituée d’une pierre naturelle finement moulue, qui est mélangée à un type déterminé de ciment et éventuellement à des minéraux; coating de protection au-dessus ; fait penser à des carreaux en terra cotta, effet antique, peu poreuse et convenant tant à l’extérieur qu’à l’intérieur

Classification d’usure (applicable aux carreaux de faïence et aux carreaux de grès vitrifiés)
Critères: durabilité, résistance à l’usure et au ponçage ; demandez toujours la norme PEI officielle

  • Groupe I : ne conviennent que pour les murs
  • Groupe II : revêtements de mur ou de sols où l’on circule peu ou avec des chaussures légères (salles de bain et chambres à coucher)
  • Groupe III : résistent à un usage moyen fréquent avec des chaussures ordinaires
  • Groupe IV : a longtemps été la catégorie d’usure la plus élevée, très bons carreaux donc
  • Groupe V : résistance exceptionnelle à l’usure

Premier ou second choix :

  • Premier choix : carreaux sans différence de taille ou de couleur ; n’a donc rien à voir avec la qualité des carreaux
  • Premier choix commercial : terme trompeur, synonyme de second choix
  • Deuxième ou troisième choix ? Il n’y a pas de normes uniformes de distinction

Les différents types de carreaux:

Les carreaux de sol
On distingue principalement 3 types de carreaux de sol:

- les grès cérames: ce sont des carreaux en céramique pleine masse, c'est à dire que leur surface n'a subi aucun traitement spécifique. Ils ont par conséquence une excellente résistance à l'usure. Ces types de carreaux sont surtout utilisés dans les locaux commerciaux (fortes sollicitations) et pour les terrasses (non rayables).

- les grès émaillés: ce sont des carreaux en céramique qui ont subis un traitement spécifique de surface: plusieurs couches d'émail ont été appliqués. L'émail permet d'obtenir une plus grande variétés de couleurs et de nuances. Il facilite aussi le nettoyage, mais peut se rayer si les sollicitations sont très importantes. Ces types de carreaux sont les plus répandus, ils permettent d'imiter parfaitement les pierres, les terres cuites ....

- les grès cérames polis: ce sont des carreaux en céramique qui ont subi un traitement de surface: le polissage par disques diamants. Ceci donne un aspect brillant, marbré aux carreaux. Ce type de carreaux est surtout utilisé pour imiter les marbres.

Les carreaux de mur
Tous les carreaux de sol peuvent aussi être utilisés au mur, notamment les grès émaillés et les grès cérames polis. Mais la grande majorité des carreaux de mur sont des faïences, c'est à dire des carreaux de terre cuite sur lesquels plusieurs couches d'émail ont été appliquées.
Par rapport aux grès émaillés, leur meilleure maîtrise de fabrication permet de créer tous les coloris et toutes les nuances imaginables. Par contre, leur fragilité ne permettrait pas de les utiliser au sol.

Les différents formats:

Les carreaux de sol

-Le format 20x20cm, très prisé il y a quelques années tend à se raréfier. Il est utilisé surtout dans les salles de bains.

-Le format 30x30cm est actuellement le plus utilisé dans les cuisines et les pièces principales mais l'apparition depuis quelques années des très grands formats (40x40cm, voir plus) autorise de nouvelles libertés dans le choix. Ces formats, qui sont la tendance actuelle, ne sont pas réservés aux très grandes pièces, comme on pourrait le croire. Ils mettront tout aussi bien en valeur les pièces de taille moyenne.

Les carreaux de mur
Pour les salles de bains, on peut avoir: des formats 20x20cm, des formats 30x30cm, et des formats spéciaux (20x40cm par exemple) utilisés surtout pour les dalles imitation marbre. La mosaïque (5x5cm) revient aussi à la mode.
Pour les cuisines, les formats les plus utilisés sont les 10x10cm, les 15x15cm et les 20x20cm.

Les carreaux de décors
Ce sont des carreaux qui sont utilisés en mariage avec les carreaux de sol et de mur. Ils ont le même format que les autres carreaux. Ils peuvent être disposés isolément, en frise ou en bordure.
- Les listels sont des carreaux de faible hauteur. Ils sont utilisés en frises ou en bordures.
- Les fresques sont constituées d'un ensemble de carreaux de décors, dont la disposition entre eux permet d'obtenir un décor spécifique.
- Les modules sont constitués d'un ensemble de carreaux de différents formats qui s'emboîtent entre eux. On peut ainsi choisir d'appliquer à l'ensemble du sol cette disposition.

Le calepinage:

On appelle calepinage l'étude qui consiste à calculer les quantités de carreaux nécessaires pour carreler une pièce.
Selon la disposition des carreaux (pose droite ou en diagonale), selon le choix de la disposition de carreaux décors, de frises et de bordures, et bien sur selon la géométrie de la pièce, cette quantité varie et il est nécessaire d'effectuer un plan de pose.
Dans le cas où l'on choisi d'appliquer un module à l'ensemble du sol, et afin de simplifier le calcul, on considère que la surface élémentaire du module est le mètre carré. D'ailleurs, ces modules sont très souvent vendus en package et par mètre carré.


Si les Carreaux Décors ou les Listels sont utilisés en limite de la zone carrelée, ce sont des Bordures
- Si les Carreaux Décors ou les Listels sont disposés en bande, au milieu de la zone carrelée, ce sont des Frises.
- Dans le cas d'une utilisation de carreaux octogones avec cabochons, les carreaux utilisés en bordure ne sont plus à 4 pans coupés (octogone) mais à 2 pans coupés même coté (bordures hautes ou basses) ou à 1 pan coupé (bordure d'angle).
- Il existe aussi des carreaux 2 pans coupés à cotés opposés. Ils sont utilisés comme des octogones mais le nombre de cabochons par surface est divisé par 2.

- La pose droite donne aux surfaces de sol et de mur une forme géométrique plus stricte.
- La pose en diagonale permet de casser la rigueur géométrique. Très employée pour les surfaces de sol, on le retrouve de plus en plus sur les surfaces de mur, notamment pour les cuisines.
Il est aussi très intéressant, si l'on opte pour une pose en diagonale pour le sol, de procéder à une pose droite pour les murs et vice-versa.

 

Les carreaux céramique: Normes et Règles techniques

La normalisation, Française et Européenne des carreaux:
C'est un classement délivré par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), qui est l'organisme officiel de l'état pour la certification des produits du bâtiment.
Il permet de classer les carreaux selon leur comportement afin d'en déterminer leur utilisation.
Le classement UPEC est fondé sur quatre caractéristiques principales du carreau:

  • - U: usure due aux effets de la marche,
  • - P: poinçonnement dû au mobilier fixe ou mobile,
  • - E: comportement à l'égard de l'eau,
  • - C: résistance aux agents chimiques et tachants domestiques.

Le classement PEI:
Ce classement concerne uniquement les carreaux de grés émaillés. C'est le classement officiel Européen qui détermine l'usure de aux effets de marche.

Correspondance entre le classement UPEC et la classement PEI


Classement UPEC

Classement PEI

U2

PEI II

U2s

PEI III

U3

PEI IV

U3s

PEI V

L'échelle de MOHS

Ce classement permet de différencier les carreaux selon leur dureté superficielle. Elle s'établit pour les carreaux émaillés ou non émaillés. Il donne une information complémentaire à l'essai PEI qui lui mesure l'abrasion.
Remarque: Il n'y a pas d'équivalence de l'échelle de MOHS dans le classement UPEC.
Le taux d'absorption d'eau

Il se mesure en fonction du pourcentage d'absorption d'eau du carreaux. Il permet de classer les carreaux en quatres familles:

Groupe1

Groupe2a

Groupe2b

Groupe3

Absorption d'eau

E<=3%

3%<=E<=6%

6%<=E<=10%

> 10%

La catégorie E du classement UPEC s'appuie sur ces valeurs. Elle y ajoute le caractère gélif du carreau.

Normes Européennes pour les méthodes de test
Ces normes définissent les méthodes pour déterminer les caractéristiques des dimensions, de l'aspect et des propriétés chimiques et physiques.
Tableau de correspondance des normes (valable pour les carreaux de catégorie B, c'est à dire des carreaux pressés à sec).


EN 99

Absorption d'eau (% en poids)

Groupe I, IIa, IIb, III
Catégorie E (UPEC)

EN 100

Résistance à la flexion ( en N/mm2)

Catégorie P (UPEC)

EN 101

Dureté superficielle (carreaux non émaillés)

Echelle de MOHS

EN 102
EN 154

Résistance à l'abrasion profonde (carreaux non émaillés)
Résistance à l'abrasion (carreaux émaillés)

Catégorie U (UPEC)
Classement PEI pour les carreaux non émaillés

EN 103

Coefficient linéaire de dilatation à la température ambiante de 100°C

 

EN 104

Résistance aux variations de température

Doit être garanti par le fabricant

EN 105

Résistance au tressaillage - Carreaux émaillés

Doit être garanti par le fabricant

EN 122

Résistance chimique

Catégorie C (UPEC)

EN 202

Résistance au gel

Catégorie E (UPEC)


Les règles de pose des Carreaux:
Afin d'harmoniser les règles de pose des carreaux, l'état a mandaté le CSTB pour élaborer un document qui décrirait de manière précise les règles à observer (qualité du support, produits à employer, temps de séchage à respecter, type de jointement à effectuer...). Ces documents dont appelés DTU (Documents Techniques Unifiés).
Les principaux documents concernant la profession sont:

  • - Le DTU 52.1 en ce qui concerne les travaux de revêtement de sol scellé,
  • - Le DTU 55 en ce qui concerne les travaux de revêtement muraux scellés.

Ces documents sont les documents qui déterminent les règles de l'art en matière de pose de carreau. Ce sont donc eux qui feront foi en cas de litige.
Les Baignoires  (d. vasques et baignoirs)

Les baignoires en acier, économiques à l'achat, n'apportent pas le confort des baignoires en acrylique ou en quaryl.
Le matériau le plus utilisé reste encore l'acrylique. L'épaisseur de la feuille d'acryl doit être d'au moins 4 mm (5mm préconisé), afin d'assurer une résistance et un confort de bon niveau.
Un nouveau matériau, le quaryl, permet d'offrir les performances mécaniques et la facilité de pose des anciennes baignoires en fonte (grande rigidité, forte épaisseur), tout en gardant le confort d'utilisation des baignoires en acrylique. C'est le matériau qui offre actuellement le meilleur compromis.

Sanitaire (donnes techniques sanitaires)      Choisir le matériau
La Porcelaine Mélange d'argile et d'autres substances minérales, la porcelaine est, de par sa composition, un matériau naturel.
Longue durée de vie, résistant à tous les produits chimiques ménagers courants. Matériau inaltérable. Sa surface émaillée, lisse et facile à entretenir et indéformable.
-> Convient pour les vasques, les WC, les lavabos et les laves-mains.
Le grès Résistant dans le temps, grande stabilité, facile d'entretien, insonore.
-> Convient pour les éviers et les receveurs
Les matériaux de synthèse Léger et facile à mettre en oeuvre.
Bon isolant, conserve la chaleur du bain, agréable au toucher, facilité d'entretien.
Image valorisante de modernité de par le vaste choix de couleurs et de formes..
-> Convient pour les éviers, les vasques, les baignoires et les receveurs
L'acier émaillé Économique, facile à transporter ou à installer.
-> Convient pour les éviers, les vasques, les baignoires et les receveurs
L'inox Principalement utilisé pour les éviers et les appareils de collectivité.
Deux qualités d'inox:
- L'inox 18/10 est un acier composé de 18% de chrome et 10% de nickel. C'est un matériau de haute qualité, très résistant.
- L'inox F17 est de qualité moindre (17% de chrome et un peu de fer).
-> Convient pour les éviers et les vasques
La fonte émaillée Robuste, rigide, excellente finition, isolation phonique.
-> Convient pour les éviers, les baignoires et les receveurs
Tableau récapitulatif

PORCEL-AINE

GRES

MATERIAU
DE SYNTHESE

ACIER EMAILLE

INOX

FONTE EMAILLEE

Les éviers

 

X

X

X

X

X

Les vasques

X

 

X

X

X

 

WC, lavabos,
lave-mains

X

 

 

 

 

 

Les baignoires

 

 

X

X

 

X

Les receveurs

 

 

 

 

 

 

Les critères de choix de sa robinetterie
Le mitigeur mono commande Le confort du mitigeur mono commande
Le mitigeur possède de nombreux avantages par rapport au mélangeur traditionnel:

  • - la température de l'eau se règle plus facilement
  • - le dosage du débit est plus précis
  • - possibilités de limiter la température et le débit = Économie d'eau et d'énergie de 10 à 20%
  • - le nettoyage est facilité par des formes plus simples
  • - la manipulation se fait d'une seule main
  • - Avec ou sans douchette.

Le disque céramique
Ils ont progressivement remplacé les joints traditionnels par le disque céramique qui assure une plus grande résistance au calcaire et qui nécessite peu d'entretien.
Ces mécanismes étanches assurent la longévité de votre robinetterie.
Normalisation
La marque NF Robinetterie Sanitaire certifie la conformité des mitigeurs à la norme NF D 18-202.
Le classement ECAU permet de mesurer les performances d'une robinetterie. Chacune des quatre lettres est suivi d'un indice de performance.
E = Ecoulement : plus l'indice est élevé, plus le débit est grand.
C = Confort : plus l'indice est grand, plus la température est stable.
A = Acoustique : plus l'indice est élevé, plus le mitigeur fait du bruit.
U = Usure : plus l'indice est grand, plus le mitigeur est fiable (par exemple, plus souvent le bec peut être manoeuvré).
. Le mitigeur thermostatique L'avantage d'un mitigeur thermostatique: Confort, Sécurité, Économie.
Cet appareil est particulièrement recommandé pour la douche et le bain.
Le mitigeur thermostatique peut, grâce à sa poignée graduée, régler la température de l'eau au degré près!
Un système de sécurité est réglé à 38°C.
L'appareil corrige automatiquement toute variation de température grâce à un élément thermosensible.
Un régulateur de débit permet une économie d'eau jusqu'à 50%.
Compatibilité des thermostatiques avec les produits d'eau chaude instantanées.
Contre un mur:
une façade et deux parois latérales
. Le mélangeur 2 versions de mélangeurs: avec tête à clapet et avec tête céramique.
Les deux utilisations principales du mélangeur:

  • - En entrée de gamme pour les lavabos, les bidets.
  • - Pour sa valeur décorative (mélangeur de style Ancien surtout).

Le mélangeur existe suivant le besoin, du monotrou au 5 trous.
Nous vous recommandons la combinaison d'une installation avec une robinetterie traditionnelle et un mitigeur central de salle de bain thermostatique permettant un plus grand confort et une économie d'eau chaude importante

 
Haut